Rentrée 2020… Sur fond de crise sanitaire et économique, est-ce le bon moment pour investir dans l’immobilier?

Rentrée 2020… Sur fond de crise sanitaire et économique, est-ce le bon moment pour investir dans l’immobilier?

La crise du Covid nous a fait rentrer dans une nouvelle ère… L’ère de la peur des virus et des mesures sanitaires qui l’accompagnent.

Ces mesures, passées et à venir, ont forcément un impact sur le marché de l’investissement immobilier.

La crise du Covid nous a fait rentrer dans une nouvelle ère… L’ère de la peur des virus et des mesures sanitaires qui l’accompagnent. Et si des mesures, telles que le confinement, étaient inenvisageables encore en début d’année ; à partir du moment où cette mesure a été prise une fois, elle sera plus facile à mettre en œuvre à l’avenir. Il est donc plus que probable que cela arrive de nouveau dans le futur. Ces mesures, passées et à venir, ont forcément un impact sur le marché de l’investissement immobilier.

L’impact sur le marché de la location courte durée :

Si AirBnB a été amené à supprimer 25% de ses effectifs, c’est bien que le secteur de la location courte durée a subi une crise économique majeure. Du jour au lendemain, les investisseurs ont dû faire face au remboursement des mensualités de crédit, alors qu’il n’y avait plus de rentrée d’argent. Dans ce cas-là, la meilleure chose à faire était de demander un différé de remboursement en attendant des jours meilleurs. Mais les répercussions économiques vont se faire sentir encore longtemps, car la crise a contribué notamment à la banalisation des réunions à distance (avec l’explosion de l’utilisation du logiciel Zoom, par exemple). Ce changement de mode de fonctionnement dans le travail, va forcément réduire les déplacements professionnels, qui constituent une part importante de la demande locative de courte durée. Cette dégradation du marché de la demande, a amené une importante portion des investisseurs à sortir de la location courte durée pour
rebasculer sur le marché de la location longue durée. Le marché s’est ainsi assaini, ce qui est une bonne nouvelle pour les investisseurs qui auront profité de la crise pour réduire leur coût etpréserver leur liquidité ; car le marché sera de fait moins concurrentiel à l’avenir.

L’impact sur le marché de la location longue durée :

Le marché de la location longue durée n’a pas subi d’impact majeur, puisque les gens auront toujours besoin de se loger, quelle que soit la situation. On peut noter cependant que la crise économique qui suit la crise sanitaire va augmenter le nombre de personnes en situations précaires et sans emploi. Et donc de façon structurelle, il y aura toujours une demande de plus en plus forte sur les logements qui apporte le meilleur rapport qualité prix. Dans ce contexte, la stratégie d’exploitation en Colocation intéressera toujours plus de locataires.

L’impact sur le marché de l’investissement :

Avant de pouvoir exploiter les appartements en location courte durée ou en location longue durée, il faut au préalable les acheter… Alors, nous sommes en droit de savoir quel sera l’impact de la crise sur le marché de l’immobilier. De façon structurelle, l’offre ne varie pas avec la crise. Pourquoi ? Simplement, car la majeure partie de l’offre des biens anciens avec travaux (donc des biens qui intéressent les investisseurs qui recherchent de la rentabilité) est alimentée par le papy-boom (succession, départ en maison de retraite, allègement du parc immobilier pour réduire la charge mentale liée à la gestion du patrimoine…). Donc tant que la vague du papy-boom ne sera paspassée, l’offre sera toujours structurellement importante. Du côté du marché de la demande en revanche, la crise amène les investisseurs à temporiser leur achat en attendant de voir l’évolution des choses. Plus le contexte économique est incertain, plus les investisseurs sont frileux à l’idée d’investir. Le volume d’épargne historique des Français en est la preuve ! Du coup, si l’offre reste élevée et qu’en face la demande chute, il y a fort à parier que les prix partent à la baisse après une courte période de stagnation comme on la constate en ce moment.

En conclusion, là où il y a crise, il y a toujours des opportunités ! Plus que jamais les opportunités d’achats vont se multiplier, le marché de la location courte durée qui commençait à saturer partout, va retrouver un second souffle et les stratégies d’exploitation en longue durée à haut rendement vont continuer à être plébiscitées par des locataires toujours plus en recherche de solution d’hébergement bon marché. En bref, il y a 2 moments où il n’a jamais été aussi bien d’investir, il y a 20 ans, et maintenant !